0/0

International
en cours

Né en 1990, en France, et diplômé avec les félicitations du jury des Beaux-Arts de Paris, Pierre Pauze a terminé son cursus au Fresnoy – Studio national des arts contemporains en 2019 – promotion Michelangelo Antonioni. Lauréat du prix Artagon, et du Prix agnes b. en 2016 et du prix ADAGP Révélation Art numérique Art—vidéo en 2019, il a notamment exposé son travail à la Cité internationale des arts, au Carreau du Temple, à La Villette, aux Magasins Généraux, ou à la Brownstone Foundation à Paris, ainsi qu’au Musée Es Baluard à Majorque ou au K-Museum of Contemporary Art à Séoul.

Please Love Party, présenté au Fresnoy - Studio national des arts contemporains dans le cadre de Panorama, est une double expérience interdite. La première est d’avoir synthétisé en laboratoire une drogue de l’amour, sous la forme d’un psychotrope puissant, et d’en avoir fait des versions «homéopathiques», via des transferts d’information moléculaire dans de l’eau. Dans cette eau, aucune trace de la drogue n’est plus observable par les moyens de la science actuelle. La deuxième expérience est une soirée reconstituée où une vingtaine de sujets ont accepté d’être observés par des caméras, en ne buvant que de l’eau « informée à cette drogue de l’amour ». Le film Please Love Party est l’observation de cette expérience via un protocole scientifique en laboratoire et son détournement en une version poétique. Le projet est co-produit par Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains, Futur Antérieur production et le DICréAM du CNC. En partenariat avec une communauté de scientifiques, dont le laboratoire du TISBIO à Lille et avec le soutien des Magasins Généraux où il sera exposé en avant- première lors de l'exposition Futur of Love.

Depuis 2019, June Balthazard et Pierre Pauze œuvrent sur un projet commun : MASS. L'installation MASS sera montrée pour la première fois lors de la Biennale de Taipei 2020, intitulée You and I don’t live on the same planet. Elle est réalisée en partenariat avec la Biennale de Taipei, Hermès, Le Fresnoy - Studoinational des arts contemporains, Futur Antérieur Production, la Scam et la Cité internationale des arts. Le sociologue et philosophe des sciences Bruno Latour et le curateur indépendant Martin Guinard-Terrin piloteront cette 12ème édition, qui aura lieu du 21 novembre 2020 au 14 mars 2021. L'évènement poursuivra le dialogue sur les questions géopolitiques et géohistoriques entamé lors de la 11e édition, centrée autour de la coexistence entre l’homme et son environnement et des relations symbiotiques entre différents environnements. Avec MASS, June Balthazard et Perre Pauze intégreront les « nouvelles rencontres diplomatiques » mises en place par les commissaires de la Biennale.

Née en 1991 en France, June Balthazard a étudié à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts (ISBA) de Besançon et parallèlement, à la Haute École d’Art et de Design (HEAD) de Genève dans le département Cinéma/cinéma du réel. Elle a également fait un post-diplôme au Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains où elle a réalisé deux documentaires : La rivière Tanier et Le baiser du silure. Son travail mêle des éléments hétéroclites. Elle confronte notamment le documentaire à des formes plus éloignées du réel, qui ne le trahissent pas, mais au contraire l’éclairent et le transfigurent. En ce sens, ses films sont empreints d’un réalisme magique.

Site Internet, Facebook, Instagram, Twitter

permanences

production

veille, recherche, cartographie, positionnement stratégique, programmation

transmission

influence - ciblage, relations presse/influenceurs et publiques/prescripteurs-professionnels - et médiation - promotion, partenariats médias